Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Des fictions « toutes proches » : une certaine identité de la France. Enjeux politiques des séries télévisées de France 3 en prime time (Louis la Brocante, Famille d’accueil, Un village français)

Benoit Lafon
p. 79-95

Résumés

France 3, chaîne de télévision à la fois nationale et régionale, a toujours mis en discours les territoires dans un cadre national intégrateur. Ce rôle se traduit notamment par la production de séries télévisées adaptées, qu’il s’agit d’étudier dans cet article en ne retenant que les épisodes à forte audience en prime time sur la période 2005-2011. Trois séries se détachent nettement : Louis la brocante, Famille d’accueil, Un village français. En fin de compte, après avoir caractérisé la politique de fiction de la chaîne en lien avec les producteurs, il s’agit d’analyser le travail de fictionnalisation de cette chaîne et ses principaux ressorts politiques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

France 3, la fiction et les séries : entre héritage d’un service public et mutation des formules produites
La politique de fiction de la chaîne nationale des régions : entre patrimonialisation et « vivre ensemble »
Trois séries dominantes, trois formules distinctes
Variations sur les provinces françaises, les citoyens et les injustices : des « itérations » en évolution ?
La « mise en phase » : des séquences d’ouvertures porteuses d’un espace identitaire collectif
Des personnages choisis, incarnations identitaires françaises
Des leitmotiv fondés sur des ressorts d’actions normées : centre vs périphérie, pouvoirs vs citoyens

Aperçu du texte

La fiction, et notamment la fiction télévisée de par l’implication qu’elle propose à ses publics, constitue un fait social essentiel à comprendre. « Feintises ludiques » (Schaeffer, 1999 ; Odin, 2000), elles proposent aux téléspectateurs de « faire semblant » le temps d’une histoire, d’oublier l’espace environnant pour être « mis en phase », immergés. Proposer de tels récits est le travail quotidien d’« artisans de l’imaginaire » (Dagnaud, 2006), producteurs, scénaristes et diffuseurs.

Nous nous intéressons ici à une configuration spécifique de cet « artisanat » : celle des fictions diffusées en prime time (après 20 h 30) sur France 3, présentées sur le site de la chaîne comme « toutes proches ». Notre point de départ se fonde sur la prise en compte des meilleurs scores d’audience de la chaîne chaque année depuis 2005 (statistiques de Médiamétrie, avec les limites que cela ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Benoit Lafon, « Des fictions « toutes proches » : une certaine identité de la France. Enjeux politiques des séries télévisées de France 3 en prime time (Louis la Brocante, Famille d’accueil, Un village français) », Mots. Les langages du politique [En ligne], 99 | 2012, mis en ligne le 15 septembre 2014, consulté le 01 septembre 2014. URL : http://mots.revues.org/20694

Haut de page

Auteur

Benoit Lafon

Université Grenoble 3, GRESEC (EA 608)
benoit.lafon@u-grenoble3.fr

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page