Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Comptes rendus de lecture

Patrick J. Brunet et Martin David-Blais éd., Valeurs et éthique dans les médias. Approches internationales

Marlène Coulomb-Gully
p. 122-123
Référence(s) :

Patrick J. Brunet et Martin David-Blais éd., 2004,Valeurs et éthique dans les médias. Approches internationales, Laval, Presses de l’Université de Laval, 414 p.

Texte intégral

1Ce volumineux ouvrage de plus de 400 pages, coordonné par Patrick J. Brunet et Martin David-Blais, tous deux enseignants à Ottawa, a pour objectif de répondre à plusieurs questions fondamentales pour qui s’intéresse aux médias, parmi lesquelles : quelles valeurs recouvre le terme éthique s’agissant des médias ? Cette éthique est-elle plurielle ou universelle ? Quels sont les effets de la mondialisation sur cette interrogation, et plus encore sur les pratiques ? Etc.

2Après une trop rapide introduction intitulée « Liminaire » (dans un audacieux geste de substantivation de ce qui n’est encore pour nous, francophones de France, qu’un adjectif), l’ouvrage se subdivise en cinq sections regroupant quatorze contributions qui portent sur des zones géographiques et culturelles très diverses : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Afrique subsaharienne et Asie. Si l’on ne peut qu’observer le déséquilibre des études au regard des zones qu’elles recouvrent (trois articles sur le Canada, un article sur la seule Catalogne et un autre sur la Belgique… francophone, mais un seul article pour toute l’Inde ou la Malaisie), on ne saurait en faire le reproche aux coordinateurs de ce volume, la difficulté des études internationales étant bien évidente. On leur saura plutôt gré de nous permettre de découvrir, à côté de travaux plus familiers sur l’Amérique du Nord ou certains pays d’Europe, des recherches sur les médias en Amérique du Sud et plus encore en Asie, sur laquelle les publications en français sont rares. Sont principalement étudiées la presse et la télévision, mais aussi la radio, ce qui mérite d’être souligné ; on regrette toutefois qu’Internet soit totalement absent de ce panorama : le contrepoint qu’il représente par rapport aux médias traditionnels aurait en effet permis une confrontation intéressante sur cette question de l’éthique.

3Chaque contribution aborde la question de l’éthique et des valeurs dans les médias en fonction d’une approche qui lui est propre. Au risque de rigidifier quelque peu ces démarches très diverses, on peut considérer qu’elles se répartissent en deux pôles. D’une part, celles qui travaillent sur la notion de déontologie journalistique telle qu’elle s’explicite à travers des chartes ou des guides professionnels ; d’autre part, celles (les plus nombreuses) qui l’approchent par le biais des valeurs, le plus souvent implicites, qui s’expriment à travers les productions médiatiques. C’est ainsi, par exemple, que sont analysés la presse sportive québécoise, la couverture, par des journaux québécois, américains et français, du passage au troisième millénaire, le traitement de la diversité ethnique et culturelle en Catalogne ou au Mexique, la présentation de l’actualité économique dans les bulletins d’information télévisée brésiliens, l’expression de l’unité nationale dans la programmation des télévisions en Inde, etc.

4Plusieurs articles abordent cette question de l’éthique sous l’angle historique. Ainsi, par exemple, de l’analyse des médias en Côte d’Ivoire, au Togo ou en Inde où, après la proclamation des indépendances et l’affirmation de l’identité nationale, parfois sous une forme totalitaire, s’amorce une libéralisation : l’organisation des médias et leur rapport à l’éthique est indissociable de cette évolution.

5De façon implicite, c’est le modèle occidental qui sous-tend ces approches où l’éthique médiatique est présentée comme étant indissociable des valeurs de liberté individuelle, de concurrence entre médias indépendants, notamment des pouvoirs politiques, etc. Or, c’est bien là une des questions de fond que pose cette interrogation sur l’éthique, et l’on peut regretter que les auteurs de l’étude sur les médias en Malaisie, réfutant le binarisme issu de la domination du modèle occidental « libéral et nettement procapitaliste » (p. 357), ne développent pas davantage cet aspect de leur réflexion.

6En effet, et plus largement, si ces études sont individuellement fort intéressantes pour la plupart, on peut regretter l’absence d’une synthèse, ou à tout le moins d’une véritable introduction, qui pose les termes du débat et s’interroge sur la place du modèle occidental et des valeurs qui le sous-tendent – notamment en termes politiques et idéologiques, mais aussi économiques, dimension trop peu prise en compte dans l’ensemble du volume – et sur ses possibles alternatives.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marlène Coulomb-Gully, « Patrick J. Brunet et Martin David-Blais éd., Valeurs et éthique dans les médias. Approches internationales », Mots. Les langages du politique [En ligne], 81 | 2006, mis en ligne le 01 juillet 2008, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://mots.revues.org/730

Haut de page

Auteur

Marlène Coulomb-Gully

Université Toulouse 2, Médiapolis
marlene.coulomb@univ-tlse2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page