Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Comptes rendus

Anne-Marie Houdebine-Gravaud (éd.), La féminisation des noms de métiers. En français et dans d’autres langues

Valérie Brunetière
p. 155-155
Référence(s) :

Anne-Marie Houdebine-Gravaud éd., 1998, La féminisation des noms de métiers. En français et dans d’autres langues, Paris, L’Harmattan, 196 p.

Texte intégral

1Si on parlait plus souvent d’une ministre de la Justice, d’une Garde des Sceaux, n’y aurait-il pas davantage de vocations politiques chez les femmes ?

2Nommer les femmes au féminin dans leurs fonctions est une façon de les faire apparaître dans la vie sociale. Le président de la République et le Premier ministre, en décembre 1997, ont déclaré soutenir l’action des ministres femmes désirant être désignées au féminin. Dix ans auparavant, une commission de terminologie, présidée par Benoîte Groult à la demande d’Yvette Roudy, réunissait des experts linguistes, dont Anne-Marie Houdebine, professeur à l’université Paris 5 et sous la direction de laquelle cet ouvrage a paru. Cette commission produisit la circulaire du 11 mars 1986 relative à la féminisation des noms de métiers, titres et fonctions.

3Cet ouvrage rend compte des recherches menées alors, de même qu’il fait l’état des lieux de la question, dix ans après, dans les usages oraux et les discours écrits. Il propose également un détour par d’autres langues plus ou moins proches ou différentes du français (québécois, créole martiniquais, russe, arabe, coréen et hongrois). Ces dernières permettent de mettre en évidence le rôle particulier de l’utilisation du féminin pour la nomination des femmes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Valérie Brunetière, « Anne-Marie Houdebine-Gravaud (éd.), La féminisation des noms de métiers. En français et dans d’autres langues », Mots. Les langages du politique [En ligne], 78 | 2005, mis en ligne le 31 janvier 2008, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://mots.revues.org/460

Haut de page

Auteur

Valérie Brunetière

Université Paris 5, DYNALANG
valbrune@wanadoo.fr

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page