Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

La crise dans les vœux aux Français : l’ethos présidentiel au défi de la conjoncture et du rituel

The crisis in the French president’s new year speech: the presidential ethos challenged by economic conditions and ritual
La crisis de los votos hacia los franceses. El ethos presidencial al desafío de la coyuntura y del ritual
Frédéric Moulène
p. 37-50

Résumés

Depuis les années 1970, la « crise économique » a bousculé l’exercice des vœux adressés aux Français par les présidents de la République. Le rituel et les fonctions de la communication politique tendent certes à imposer aux différents locuteurs une trame discursive et des marques lexicales communes. Mais au-delà de l’effet de la chronologie économique et politique sur le traitement de la crise, les ethos discursifs propres à chaque chef de l’État se singularisent sur fond de retour en force des idées libérales. Cet article propose une analyse de ce qui est dit de la crise au moment des vœux, en combinant approche sociologique et lexicométrie.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Le discours de crise contraint par le rituel et les exigences de la communication politique
La résistance du vœu face à la crise : la « loi du genre »
La « crise » au service de la communication présidentielle
Quelle place pour les stratégies personnelles et l’expression des ethos spécifiques face à la crise ?
Georges Pompidou : appel à la continuité gaullienne face à la crise
Valéry Giscard d’Estaing entre mise à distance de la crise et rhétorique de l’adaptation technologique
François Mitterrand : d’un septennat à l’autre, épuisement combatif et désillusion économique
Jacques Chirac ou la rhétorique de l’adaptation à la mondialisation
Nicolas Sarkozy : une rhétorique de l’urgence, un ethos protecteur face à la crise financière
François Hollande ou l’ethos incertain : la difficulté à trouver un ton personnel face à la crise
Conclusion

Aperçu du texte

La fin des Trente Glorieuses a rendu encore plus périlleux qu’autrefois l’exercice des « vœux aux Français », adressés chaque année par le Président de la République. En effet, depuis 1973, la « crise », qui renvoie à une situation économique dégradée et difficilement réactive à l’action politique, perturbe durement un discours visant à rassurer les citoyens sur l’état du pays et les convaincre de l’efficacité des mesures engagées, surtout dans la perspective de prochaines échéances électorales.

Si par essence, une crise économique se caractérise par un « retournement brutal de la conjoncture », le terme peut également recouvrir « l’ensemble de la phase de dépression » marquée par une baisse de la production (Albertini et Silem, 1995, p. 177 et 193). La crise peut donc être brève mais devenir aussi structurelle, du fait notamment des mutations que l’économie mondiale connaît depuis plus de quarante ans : chocs pétroliers, accélération de la mondialisation, émergence de nouvelles puis...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédéric Moulène, « La crise dans les vœux aux Français : l’ethos présidentiel au défi de la conjoncture et du rituel », Mots. Les langages du politique [En ligne], 115 | 2017, mis en ligne le 21 novembre 2019, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://mots.revues.org/22945

Haut de page

Auteur

Frédéric Moulène

DynamE, CNRS-Université de Strasbourg / Elliadd, Université de Franche-Comté – frederic.moulene@orange.fr

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page