Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Varia

Ce que parler politique veut dire. Théories de la (dé)politisation et analyse du discours politique

What political talk means. Theories of (de)politicization and political discourse analysis
Lo que significa hablar político. Teorías de (de)spolitización y análisis del discurso político
Thibaut Rioufreyt
p. 127-144

Résumés

Cet article propose une cartographie synthétique des différentes significations que recouvrent les notions de politisation et de dépolitisation en choisissant de se concentrer sur leur dimension spécifiquement discursive. Deux grandes approches de la politisation discursive sont ainsi analysées : la politisation comme qualification-spécialisation dans laquelle l'énoncé est politisé lorsqu'il se rapporte au champ politique et la politisation comme énonciation politique caractérisée par la reconnaissance de différences, voire de dissensus, et une forme de montée en généralité.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

La politisation comme qualification spécialisée
La qualification politique objective
La qualification politique subjective
La politisation comme registre d’énonciation
La politisation comme légitimation
La politisation comme différenciation
La politisation comme généralisation
Conclusion

Aperçu du texte

Les notions de politisation et de dépolitisation ont fait l’objet d’investissements scientifiques croissants au sein des sciences sociales françaises depuis les années 1990. Ce couple notionnel a ainsi permis de renouveler les travaux sur le militantisme et l’engagement, les élites, les rapports ordinaires au politique ou encore l’action publique. Toutefois, le succès de ces vocables s’est accompagné d’une dilution sémantique, finissant par recouvrir une multiplicité d’acceptions. La tâche de cet article est donc de proposer une cartographie synthétique de ces significations. Toutefois, là où les synthèses existantes insistent davantage sur d’autres aspects, configurant l’état de la littérature à partir de dimensions comme la politisation des individus (Aït-Aoudia et al., 2011) ou la question des temporalités et des échelles (Déloye et Haegel, 2017), je me pencherai ici sur la dimension spécifiquement discursive de la politisation. Cet article se veut ainsi la contribution d’un poli...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thibaut Rioufreyt, « Ce que parler politique veut dire. Théories de la (dé)politisation et analyse du discours politique », Mots. Les langages du politique [En ligne], 115 | 2017, mis en ligne le 21 novembre 2019, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://mots.revues.org/22907

Haut de page

Auteur

Thibaut Rioufreyt

Sciences Po Lyon, Triangle (UMR CNRS 5206) – thibaut@rioufreyt.fr

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page