Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Dialogisme et figures de l’autre dans les rapports sur la « Responsabilité sociétale des entreprises » : exploration discursive et sémiotique

Dialogism and figure of the other in “Corporate Social Responsibility” reports: discursive and semiotic exploration
Dialogismo y figuras del otro en los informes sobre la Responsabilidad Social Empresarial: una investigación discursiva y semiótica
Andrea Catellani et Amaia Errecart
p. 57-75

Résumés

Cet article présente une approche discursive et sémiotique de rapports dédiés à la « responsabilité sociétale des entreprises » produits par trois grandes entreprises françaises. Notre analyse se focalise sur la mise en discours et en récit des différentes « parties prenantes » externes de ces entreprises et sur l’exploration des formes verbales et visuelles prises par la figure de l’« autre » dans ces productions communicationnelles.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

La « responsabilité sociétale des entreprises » comme domaine discursif
La RSE et ses écrits : entre monologue et relation
Aborder les discours sur les rapports RSE : l’analyse des textualités verbo-visuelles
Formes de la présence de l’autre au sein des rapports RSE
Quelques traits du sous-genre « rapport RSE »
L’autre et ses rôles narratifs : bénéficiaires, adjuvants et locuteurs
L’autre et ses images : du pur regard à l’image d’ethos
L’autre comme instance tierce : entre humanisation, médiation et légitimation
Conclusions : dialogisme et prise en compte de l’altérité au sein des rapports RSE

Aperçu du texte

Cet article présente une analyse qualitative des rapports dédiés à la « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE) de quelques grandes entreprises françaises, pour en identifier des tendances rhétoriques de mise en scène des « parties prenantes » externes, tant sur le plan du discours verbal que sur celui de l’image visuelle. Cette analyse se focalise donc sur la mise en discours et en récit des différents acteurs qui sont « porteurs d’enjeux » (stakeholders) et qui sont en interaction, actuelle ou potentielle, avec les entreprises (clients, partenaires, représentants d’associations, autorités publiques, journalistes, experts, etc.). La rhétorique de la conversation et des relations mutuelles (two-way symetric, voir Grunig, 2008) avec les parties prenantes est très présente, depuis plusieurs années, dans le discours des entreprises, notamment sur la RSE. Nous voulons donc vérifier si et comment cette rhétorique se manifeste concrètement, dans les discours et les images de quel...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Andrea Catellani et Amaia Errecart, « Dialogisme et figures de l’autre dans les rapports sur la « Responsabilité sociétale des entreprises » : exploration discursive et sémiotique », Mots. Les langages du politique [En ligne], 114 | 2017, mis en ligne le 10 juillet 2019, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://mots.revues.org/22782

Haut de page

Auteurs

Andrea Catellani

Université Catholique de Louvain, Laboratoire d’analyse des systèmes de communication des organisations (LASCO)

Amaia Errecart

Université Paris 13-Sorbonne Paris Cité, Laboratoire des Sciences de l’information et de la communication (LabSIC)

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page