Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Varia

Le rôle des syndicats de médecins dans la production des idées en matière de politique de conventionnement. Une étude lexicométrique (1971-2008)

The role of doctors unions in the production of ideas on conventional device. A lexicometric research (1971-2008)
La función de los sindicatos de médicos en la producción de ideas en relación con las políticas de convención. Un estudio lexicométrico (1971-2008)
Philippe Abecassis et Jean-Paul Domin
p. 119-139

Résumés

La médecine ambulatoire est encadrée par un dispositif conventionnel négocié entre syndicats de médecins représentatifs et pouvoirs publics. L’élaboration de ces conventions, les jeux de pouvoir, le degré effectif de représentativité sont assez mal connus. L’objet de ce travail est d’éclairer cette phase au moyen d’une analyse de textes publiés par des représentants syndicaux et des lecteurs du Quotidien du Médecin sur des thématiques conventionnelles. Il montre que les grands syndicats, dont le discours est éloigné de celui de leur base, sont impliqués dans une concurrence idéologique croissante menant à une perte progressive de leur pouvoir de négociation. Une telle évolution laisse place à des textes conventionnels dictés par les seuls pouvoirs publics et qui cristallisent un mécontentement et des actions desquels les syndicats sont exclus.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Les syndicats de médecins, acteurs incontournables du forum professionnel
Les syndicats de médecins et la défense des intérêts de la profession
Pourquoi analyser le discours des principaux syndicats médicaux ?
Le corpus du Quotidien du Médecin et l’analyse textuelle
La constitution du corpus
La méthode d’analyse textuelle
Un discours scindé en quatre grandes classes
Évolution du discours syndical et production concurrentielle des idées
L’évolution du discours syndical : la circularité de la production d’idées
Une production spécifique d’idées

Aperçu du texte

« Il n’y a pas de style plus long et plus vide que celui des médecins ! Quels bavards ! » Gustave Flaubert, Lettre à Jules Duplan, 15 décembre 1867

La médecine ambulatoire est, depuis les années soixante, encadrée par un dispositif conventionnel promulgué par décret et signé par les pouvoirs publics, les organisations syndicales représentatives et les caisses d’assurance-maladie. L’objectif est d’attirer les professionnels dans un cadre juridique prévoyant des tarifs opposables afin d’offrir un niveau optimal de remboursement aux assurés sociaux. La politique conventionnelle tente donc de concilier des objectifs contradictoires : le maintien d’une prise en charge collective de la santé qui respecte les règles libérales de la médecine ambulatoire. Le décret dit Bacon du 12 mai 1960 est, à ce propos, extrêmement important, dans la mesure où il consacre un grand tournant de la médecine libérale en permettant à chaque assuré social de se faire rembourser les frais médicaux (Hatzfeld, 196...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Abecassis et Jean-Paul Domin, « Le rôle des syndicats de médecins dans la production des idées en matière de politique de conventionnement. Une étude lexicométrique (1971-2008) », Mots. Les langages du politique [En ligne], 110 | 2016, mis en ligne le 09 mai 2018, consulté le 27 mars 2017. URL : http://mots.revues.org/22263

Haut de page

Auteurs

Philippe Abecassis

CEPN-CNRS (UMR 7234), Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité

Jean-Paul Domin

REGARDS (EA 6292), Université de Reims Champagne-Ardenne

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page