Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Varia

Parler(s) d’Europe sous contrainte ?

Univers idéologiques et influences stratégiques dans les pratiques discursives à l’Assemblée nationale
Speaking of Europe under constraints? Ideological universes and strategic influences in French parliamentary debates
¿Palabras sobre Europa bajo coacción ? Los universos ideológicos e influencias estratégicas en las prácticas discursivas en la Asamblea Nacional
Clément Jadot
p. 101-123

Résumés

Les discours politiques traduisent un exercice d’équilibre entre les aspirations stratégiques d’un parti et la défense d’une ligne politique cohérente. Ils sont donc à la fois le produit d’un système, qui façonne collectivement l’agenda, et un construit individuel, fruit du positionnement idéologique de chaque parti. Prenant la France comme cas d’étude, la recherche est construite sur une étude lexicométrique des débats parlementaires sur l’Europe à l’Assemblée nationale. Si l’analyse montre qu’en matière européenne, les positionnements usuels impactent le discours prononcé, elle montre aussi que le débat européen peut difficilement y être réduit, du moins dans leur acception habituelle. Théoriquement, la contribution a pour ambition de réhabiliter la place des discours dans les études des rapports partisans à l’Europe. Empiriquement, elle revalorise l’analyse des archives parlementaires, à ce jour sous-exploitée.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

L’Europe à l’Assemblée : une approche lexicométrique
Traité de Nice
Traité établissant une Constitution pour l’Europe
Traité de Lisbonne
Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’Union économique et monétaire
Débattre de l’Europe entre considérations pragmatiques et essentialistes, présentes et futures

Aperçu du texte

Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots. Jean Jaurès

Si l’enjeu européen s’est progressivement imposé dans les paysages politiques nationaux au tournant des années quatre-vingt-dix, il est généralement admis que l’absence de divisions structurelles qui en résulte ne permet pas de l’assimiler à un « clivage politique » au sens rokkanien du terme (Mair, 2000 ; Marks, Wilson, 2000 ; Harmsen, 2005). Sur le long terme, l’Europe n’influencerait ni la forme, ni la logique des systèmes partisans nationaux (Mair, 2000) : en témoigne d’ailleurs le sort incertain des partis qui se sont érigés autour de cette seule thématique. Au quotidien, il n’en demeure pas moins que l’Union européenne fait désormais partie intégrante de la vie des partis politiques, qui évoluent dans un environnement toujours plus européanisé (Poguntke et al., 2007 ; Ladrech, 2010). Ponctuellement, il arrive même que l’Europe se mue en objet de controverses et en vienne à occuper les devant...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Clément Jadot, « Parler(s) d’Europe sous contrainte ? », Mots. Les langages du politique [En ligne], 109 | 2015, mis en ligne le 30 novembre 2017, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://mots.revues.org/22148

Haut de page

Auteur

Clément Jadot

Université libre de Bruxelles, Cevipol

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page