Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Comprendre le contenu des programmes électoraux. Comparaison des méthodes d’encodage manuel et automatique

Understanding the content of electoral manifestoes. A comparison of manual and automatic encoding
Entender el contenido de los programas electorales : un comparativo entre los métodos de codificación manual y automática
Grégory Piet, Régis Dandoy et Jeroen Joly
p. 79-101

Résumés

En science politique, l’analyse de documents politiques est cruciale afin de tester toute une série d’hypothèses concernant les priorités des acteurs et institutions politiques, mais les méthodes utilisées pour analyser ces textes politiques sont (trop) ­nombreuses. Les techniques d’analyse de textes basées sur le codage humain sont les plus répandues et fournissent les meilleures données en ce qui concerne le contenu de ces documents. Toutefois, les techniques automatisées présentent également d’incontournables avantages. Cet article entend comparer les résultats obtenus via deux méthodes distinctes d’analyse d’un même corpus de textes politiques : une méthode d’encodage manuel et une méthode d’encodage automatisé. Les programmes électoraux des principaux partis politiques belges entre 1987 et 2007 seront utilisés comme textes de base. L’identification et la comparaison des principales thématiques abordées dans ces documents permettront de déterminer les similarités et différences obtenues. Cet article discute ces deux méthodes et les enseignements qui peuvent en être retirés pour de futures analyses de documents politiques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Partis politiques belges et programmes électoraux
Un même codebook, deux approches distinctes
Encodage manuel : l’approche par les agendas comparés
Encodage automatique : Prospéro et l’analyse
des dossiers complexes
Convergences entre les deux approches
Comparaison des méthodes manuelle et automatique
Exemple de comparaison des résultats produits : les thématiques écologiques
Discussion

Aperçu du texte

Comme le souligne Philippe Braud, le « débat d’idées permanent qui oppose les différents acteurs de la vie politique demeure un objet central de la science politique » (2012). Dans le champ d’étude des partis politiques, ce débat nous permet de mettre en exergue la compétition partisane à laquelle se livrent ces acteurs politiques, leurs positionnements sur les nombreux enjeux de politique publique, leurs intérêts politiques, leurs priorités politiques, etc. Ces luttes pour la conquête du pouvoir sont d’autant plus intéressantes à analyser en période électorale qu’elles mettent aux prises notamment des acteurs politiques par programmes électoraux interposés.

Toutefois, comment pouvons-nous faire émerger de ces textes parfois très longs (plusieurs centaines de pages, plus de 200 000 mots) des thèmes ou enjeux de politique publique – parfois nouveaux – qui rassemblent et/ou divisent les partis politiques ? Et surtout, deux méthodes distinctes (manuelle et automatique) peuvent-elles val...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Grégory Piet, Régis Dandoy et Jeroen Joly, « Comprendre le contenu des programmes électoraux. Comparaison des méthodes d’encodage manuel et automatique », Mots. Les langages du politique [En ligne], 108 | 2015, mis en ligne le 06 octobre 2017, consulté le 20 août 2017. URL : http://mots.revues.org/22020

Haut de page

Auteurs

Grégory Piet

Université de Liège

Articles du même auteur

Régis Dandoy

Université catholique de Louvain

Jeroen Joly

University of Toronto, Universiteit Antwerpen

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page