Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Le « glaive nu ». Rhétorique de l’évidence et autorité religieuse dans la France de la première modernité

The “glaive nu” (the “nude sword”). Rhetoric of evidence and religious authority in France in the early modernity
El “glaive nu” (la “espada desnuda”). Retórica de la evidencia y autoridad religiosa en la Francia de la primera modernidad
Anne Régent-Susini
p. 49-66

Résumés

L’étude de deux types de discours religieux institutionnels, les catéchismes et l’exposition de matières controversées, permet de mettre au jour deux modes d’effacement énonciatif : les catéchismes miment le dialogue, mais multiplient les énoncés « autonomisés » ; l’exposition, qui se veut présentation neutre, s’avère constellée de marqueurs d’une subjectivité certes pacifiée mais partiale – présence en demi-teinte conforme au caractère médiat et transitif de l’autorité en régime chrétien.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Les catéchismes, du dialogue au désancrage énonciatif
L’énonciation polémique, entre affirmation et retrait du locuteur
Sous l’impersonnel, le point de vue
Subjectivèmes et polarisation axiologique
Des « formules » à la syllepse
Un discours sans récepteur ?
Énonciation et autorité en régime chrétien

Aperçu du texte

« Un glaive nu, ferme et droit dans le vent,
Qu’aucun bras ne tenait »
(V. Hugo, La Légende des Siècles, « La Vision de Dante »)

« Dans le domaine religieux, le “tournant discursif” reste pour le moment peu affirmé », constatait Dominique Maingueneau à l’orée d’un collectif consacré aux Pratiques discursives du christianisme contemporain (Maingueneau, 2009, p. 5). Pourtant, durant toute la première modernité notamment – mais aussi, quoique de manière quelque peu différente, à l’époque contemporaine –, les Églises, appartenant à ces institutions qui « existent principalement par le fait qu’elles produisent du discours », et du discours « fortement codifi[é] » (Krieg-Planque, 2012, p. 23), constituent un point d’observation privilégié des modalités selon lesquelles s’élaborent les discours d’autorité.

On s’intéressera plus particulièrement ici à deux grands types de discours pratiqués par les Églises catholique et réformée aux xvie et xviie siècles : le discours catéchétique et le discour...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne Régent-Susini, « Le « glaive nu ». Rhétorique de l’évidence et autorité religieuse dans la France de la première modernité », Mots. Les langages du politique [En ligne], 107 | 2015, mis en ligne le 23 mars 2017, consulté le 25 avril 2017. URL : http://mots.revues.org/21866

Haut de page

Auteur

Anne Régent-Susini

Université Sorbonne nouvelle Paris 3, Syled EA 2290, Institut universitaire de France

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page