Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Les couleurs du discours environnemental

The role of colour terms in environmental discourse
Los colores del discurso medioambiental
Camille Biros
p. 45-66

Résumés

Cette étude présente le rôle des termes de couleur dans le discours environnemental. En se fondant sur ce qui est observable dans la communication des organisations au Royaume-Uni de 2000 à 2012, elle interroge la valeur symbolique de la couleur verte et décrit la richesse des phénomènes discursifs engendrés par sa place centrale. Les touches de couleurs autres sont également analysées et l’approche diachronique fait apparaître les évolutions de la valeur symbolique des couleurs dans ce type de discours.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

La couleur verte, un symbole du mouvement environnemental
Les valeurs symboliques du vert
Le vert en politique
Popularité du vert à la lumière de considérations morphosémantiques
Les couleurs de l’environnement dans les discours de communication des organisations au Royaume-Uni
Un adjectif de couleur fréquent dans la communication des entreprises et ONG : green
Des éléments multicolores
L’appel du vert aux autres couleurs
Les limites de la couleur verte
Le phénomène de « greenwashing »
Le rouge du Vert
La fin du règne du vert ?

Aperçu du texte

Le discours environnemental peut être vu comme un discours spécialisé émergent dans le sens où l’on voit des normes de communication et une terminologie stabilisée se mettre en place progressivement dans le domaine. Il peut être défini comme tout discours visant à contribuer à la préservation, la protection ou la régénération de l’environnement, qu’il s’agisse du discours d’un acteur dont l’activité principal est liée à l’environnement (par exemple, organisation non gouvernementale environnementale) ou de celui d’un acteur dont l’activité principale est autre (par exemple, entreprise communiquant sur sa stratégie environnementale). Le concept d’environnement semble appartenir à la catégorie de concepts dont la définition est controversée, ce que Walter Bryce Gallie nomme « an essentially contested concept » (1956); le discours à son sujet est traversé par des lignes idéologiques multiples. Il n’est donc pas surprenant, dans un tel domaine, que les termes de couleurs, avec leur « pou...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Camille Biros, « Les couleurs du discours environnemental », Mots. Les langages du politique [En ligne], 105 | 2014, mis en ligne le 15 septembre 2016, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://mots.revues.org/21688

Haut de page

Auteur

Camille Biros

Université Joseph Fourier, Grenoble

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page