Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Varia

Épistémologie du concept d’opinion publique en Corée et au Japon

Epistemology of the concept of public opinion in Korea and Japan
In-sook Choi
p. 77-94

Résumés

Au Japon et en Corée du Sud, comme en Occident, l’« opinion publique » est devenue synonyme de résultats des sondages. Mais cette évolution a été plus tardive en Asie et les mêmes mots d’opinion et de public n’y ont pas tout à fait le même sens. C’est ce parcours particulier du concept d’opinion publique, reflétant le changement des sociétés japonaises et coréennes, que nous nous proposons de présenter, en remontant le temps.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

L’origine de l’opinion publique en Corée et au Japon
L’expression opinion publique
L’origine de yôron
Le développement du yôron en Corée
Avant l’apparition de groupes sociaux structurés
Élargissement du yôron
Contestation grandissante de la colonisation japonaise
Naissance de l’opinion publique au Japon
Apparition du yoron
Deux pionniers
Influence croissante du seron
L’ambiguïté du concept d’opinion publique

Aperçu du texte

En Extrême-Orient (극동아시아), deux pays qui partagent une terrible histoire, la Corée du Sud (한국) et le Japon (日本), se sont hissés en quelques décennies dans le groupe des pays économiquement développés. L’Organisation de coopération et de développement économiques (Classement en termes de PIB, 2011) place le Pays du Matin calme au vingt-cinquième rang, et le Pays du Soleil levant au troisième. L’un et l’autre se sont dotés, à l’issue de la seconde guerre mondiale, d’une constitution.

En 1919, le gouvernement temporaire de la république de Corée avait adopté une première constitution, mais elle resta lettre morte du fait de l’occupation japonaise. La Constitution coréenne (대한민국헌법, Daehanminkuk hunpup) de 1948, la première dans l’histoire à avoir entraîné l’instauration de nouvelles institutions, a été promulguée sous la présidence de Seung Man Lee. Elle a été modifiée neuf fois, le dernier changement, en 1987, introduisant l’élection du président de la République au suffrage universel d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

In-sook Choi, « Épistémologie du concept d’opinion publique en Corée et au Japon », Mots. Les langages du politique [En ligne], 104 | 2014, mis en ligne le 19 mai 2016, consulté le 19 août 2017. URL : http://mots.revues.org/21604

Haut de page

Auteur

In-sook Choi

Université Sungkonghoe, Séoul

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page