Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon
Dossier

Siglaison de la cause palestinienne. Un cas d’exception

Akram Odeh et Najib Rabadi
p. 89-98

Résumés

The use of acronyms and initialisms in Arabic is rare, yet quite ubiquitous in the discourse of the Palestinian question. This paper examines the emergence of such an exception, the genesis of these acronyms and the role they play in the political semantic field. Being homonyms acronyms of preexisting, these acronyms are fraught with glorious historical references and socio-cultural connotations. This paper is an attempt to explore the political and discursive instrumentality of acronyms.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’usage de la siglaison dans la langue arabe est rare, mais il est assez fréquent dans le discours politique de la question palestinienne. Cette recherche étudie les raisons de l’émergence de ce cas d’exception et la genèse de certains acronymes importants. Elle vise, par la suite, à examiner les sémantismes politiques sous-jacents dans ces siglaisons et à démontrer les connotations qu’elles apportent à leurs désignations sources. Beaucoup de ces abréviations soit naissent chargées de références historiques glorieuses, soit voient le jour sous des étiquettes socioculturelles positivement connotées. Cette étude essaie d’illustrer, en outre, l’exploitation politique et discursive des siglaisons.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Akram Odeh et Najib Rabadi, « Siglaison de la cause palestinienne. Un cas d’exception », Mots. Les langages du politique [En ligne], 95 | 2011, mis en ligne le 01 mars 2013, consulté le 26 juin 2017. URL : http://mots.revues.org/20127

Haut de page

Auteurs

Akram Odeh

Université de Jordanie
akram_odeh@yahoo.com

Najib Rabadi

Université de Jordanie
n.rabadi@ju.edu.jo

Haut de page

Droits

© ENS Éditions

Haut de page